Clown, conte… clownte éventuellement

J’ai découvert le clown en mai 2018, le jour de mon anniversaire, avec la Compagnie de l’envol. Ma très chère Marie-France Duflot y officiait… LA révélation, l’incrédulité de voir s’ouvrir sous mes yeux la porte vers cette chose incroyable : la liberté d’être.  La pratique du clown, la recherche de mon personnage de clown, la découverte qu’elle a un nom, une personnalité, qu’elle n’est pas moi, mais pas très loin quand même…

Walline est arrivée dans ma vie et s’y est installée, comme dans les films de célibataire endurci qui se laisse progressivement aller à l’aventure, parce que l’amour, ça ne se refuse pas finalement.

J’ai poussé le bouchon grâce à l’escargot migrateur et sa formation « clown et transformation sociale », puis avec le fameux Bataclown.

Conte et clown

La compagnie de l’envol organise chaque année un stage de conte et clown, avec Marie-France Duflot pour le clown et Clara Guenoun (compagnie des gens qui content) pour le conte.

J’ai ainsi découvert le conte, et la magie de Clara : raconter des histoires vécues. De sa propre vie ou des histoires collectées.

Ma clowne pouvait donc réagir à des histoires vécues, je pouvais raconter des histoires vécues, et ma passion pour les petites histoires, celles qui font la grande au final et qu’on oublie en cours de route (voire qu’on écrase) trouvait un nouveau chemin; Il n’y a pas que les conférences gesticulées dans la vie madame !

Trouver sa propre façon de raconter est un chemin aussi fou que de chercher son clown… L’aventure continue.

Clown en structure socio-médicale

L’année 2023 a été décisive : j’ai parcouru tout le chemin de certification du bataclown « clown en milieu de soin ». Le but premier était de faire du clown en prison, je me suis retrouvée avec un groupe de stagiaires formidable, en EHPAD, en unité protégée, en Foyer d’Aide Médicalisée, en USLD… à faire face à mes émotions, à les accepter (difficilement), à être malade tout le temps, à me faire repêcher et à finalement y retourner avec le feu dans le ventre et la tête en vrac.

Aujourd’hui, j’attends de voir comment cette pratique va s’inscrire dans mon quotidien de travail, et je mesure la chance d’avoir une clowne dans la vie.

« Car mon allié est le clown, et c’est de mes alliés le plus puissant » Maître Yoda.