qui suis-je où vais-je

IMG_2824A propos de verveine :

Dans l’histoire mythologique : « c’est une plante qui rend hommage à la magnifique divinité grecque Perséphone fille de Zeus et à sa mère Déméter, déesse des moissons. Elle incarne donc la pureté, la beauté, la grâce mais aussi la paix, le courage et l’abondance » : si c’est pas tout moi ça 😉

Il parait qu’on en faisait des philtres d’amour, et que si on frottait une feuille sur soi on devenait irrésistible. J’en ai mis partout, bien sûr ! Le dessinateur Roland Hours en a fait une chanson (cette phrase est logique, sisi) : https://youtu.be/HwPQhObflyk

Et dans les fleurs de Bach, la verveine est la fleur de l’enthousiasme (éventuellement excessif, mais ça c’est pas moi, jamais, promis).

Bref, j’aime bien la verveine.

A propos de politique :

Je suis une militante, enfin de moins en moins… ou bien de plus en plus. J’aime soutenir tout ce qui fera que les citoyen-nes réussiront à être le plus autonomes possibles d’institutions, d’industries, de pouvoirs qui cassent tout ce qui est beau pour le transformer en pognon.

Après avoir passé tellement de temps à croire que des élections pouvaient changer les choses, je fais de l’éducation populaire. Et plus tout penche vers les élections plus je penche à ne faire que de l’éducation populaire.

Et à part ça :

Les émotions sont un moteur de pensée d’une puissance de feu. Quand le corps parle on se comprend ! Je pense par exemple que l’expérience de mes grossesses m’a plus appris que 1000 essais réunis.

Mais on vit dans un monde qui sous couvert de rationalisation néglige tout cela. L’intellect, cette espèce d’andouille mal dégrossie, a pris toute la place. Alors bon, c’est comme pour la politique et l’éducation populaire… plus on me réclame des trucs intellectuels, plus mon clown débarque.

Je dois vraiment avoir l’esprit de contradiction.

Laisser un commentaire