La frette en Isère : encore un exemple de dynamique citoyenne !

Vous ne savez pas où se trouve la Frette… Moi non plus je ne savais pas. Mais plus de 50 personnes sont venues ce soir là à la Frette. Quand je vous dis que dans le même monde il y a les problèmes et les solutions ! En fait, comme partout où je passe, ces bénévoles se disent : « oh il n’y a pas eu autant de nouvelles têtes qu’on aurait voulu ». Et moi je réponds qu’il y a eu des nouvelles têtes, et que tout ce travail n’est JAMAIS vain. Surtout que la période covidesque n’était pas vraiment finie, et qu’en plein dans le débat des élections présidentielles et législatives, rassembler plus de 50 personnes n’est jamais gagné d’avance.

Les gens se retrouvent, partagent un moment d’émotion, discutent à la sortie, rencontrent les gens qu’ils ne connaissent pas (ce qui, on peut le reconnaitre, est rare quand on sort du zénith) et se donnent des rendez-vous, partagent des envies. Partager l’envie de faire est probablement le seul moyen de faire ensuite : donc c’est gagné !

Laisser un commentaire