Rencontre Mondiale de la Coopérative Citoyenne : les potins du off

Ce week-end, c’était rencontre mondiale. Les rencontres mondiales ont été initiées par Hugo, alors qu’à une poignée d’adeptes de l’éducation populaire politique nous avions créé la Coopérative Citoyenne. Il nous a dit : on fait la liste de tous nos contacts, et on les invite ! Et le mail indiquait « rencontres mondiales de la Coopérative Citoyenne ».

 

Par la suite, une amie gesticulante, Pauline, a dit : « mais c’est très difficile de venir à une rencontre mondiale, faites un planning sur au moins un trimestre ». Nous l’avons fait, et je dois dire qu’elle n’est encore JAMAIS venue.

Paf, premier potin… Attention, je me lâche ! 6 mois qu’on y passe nos soirées et nos week ends, alors… Je me lâche !

Donc cette fois-ci, les parisiens avaient râlé : « oui, vous faites toujours les rencontres mondiales en Rhône-Alpes, vous croyez que Lyon c’est le centre de la France, et Paris, hein, vous oubliez Paris… » Nous avons donc décidé de venir à Paris. Alors, quand des parisiens te disent qu’il faut venir chez eux, sache le : ils n’organisent rien eux-mêmes ! Non, non, c’est le groupe dit « noyau dur », qui a trouvé le lieu (merci la Confédération Paysanne), qui a fait les infos pour la journée de formation, et qui a assuré la formation. Les parisiens, c’est vraiment que d’la gueule.

Paf ! Je vous avais prévenus, plus rien ne peut me retenir, je balance.

Bon, la journée de formation s’est très bien passée, très intéressante, avec des stagiaires qui feront sans doute bientôt eux-mêmes d’excellents formateurs, la révolution est en marche, au moins du côté de Lagny et de Bagnolet… La routine.

Mais le meilleur, vous ne devinerez jamais… Au p’tit dej, trankil, qui c’est qui s’pointe : un gars d’ATTAC (ils avaient leur CA pendant la journée, aussi dans les locaux de la confédération paysanne) : « Tiens Hugo, c’est intéressant ce que tu me racontes là, et si tu nous le présentais pendant le CA ? » Ben voilà, et allez, ça vous pique une moitié de pain au chocolat à 15c d’un côté et en douce ça vous rajoute du boulot, et ben elle est belle la gauche !

Ah, vous n’allez plus m’arrêter, vous ne croirez jamais de quoi on a causé le soir.

On a parlé… Comiques ! Histoire de se rouler un peu plus dans une fange populiste, et vas-y que je t’encense Guillaume Meurice (enfin là, je dois reconnaitre, j’ai les joues en feu… je crois que je suis amoureuse…) ou Audrey Vernon (qui me pique mes phrases dans ses chroniques sur france inter, gnin gnin, m’énerve…), et « tiens, si on faisait un jeu ?! », oh bah oui, parlons pas de comment faire la révolution, jouons plutôt à la salade de cafards ! Je rêve…

J’étais au bord de vomir ma bière, quand enfin, on a parlé de Mélenchon (parce que si je n’ai pas ma dose à intervalles réguliers, je me sens mal). Je me sentais déjà mieux, je le reconnais… Mais l’accalmie fut de courte durée. Il faut que je vous l’avoue, la Coopérative Citoyenne est largement en court de noyautage par… le Réseau Salariat. Oui. C’est vrai. La réalité est dure, mais il faut la regarder en face. Et que Mélenchon a tout compris à ce que dit Bernard Friot, et qu’il parle d’étendre la sécurité sociale à de nouveaux champs, et que d’ailleurs, la conférence gesticulée de Friot elle est géniale…

Là où on a bien rigolé quand même, c’est quand on a su que paris luttes avait refusé de mettre en ligne notre journée action/recherche… car la Coopérative Citoyenne semble électoraliste, avec en plus à son actif (et avec l’ardeur) la formation de conférences gesticulées de Danielle Simonnet et de Julian Augé, des gens peu fréquentables qui ont le mauvais goût de faire la politique EN SE PRÉSENTANT AUX ÉLECTIONS (mais quelle horreur).

Et ça voudrait dire qu’à la coopérative citoyenne, il y aurait des militants politiques qui ne font pas les élections ET des militants politiques qui font les élections (mais quelle horreur). Le mélange insupportable pour tous les sectaires du monde, quelque soit leur obédience.

ouais, ben ça m’empêchera pas de dire que les gesticulants ont un nouveau site/annuaire vachement bien !

bty

Bon, le dimanche, on a bossé : format court sur l’hypothèse politique de la démocratie, appel permanent à contributions, enquêtes conscientisantes… la routine.

 

Allez, je me suis bien lâchée, vous savez tout des coulisses de la coopérative citoyenne, de nos potins, de nos terribles défauts.

Et maintenant, au boulot : on n’est quand même pas là pour rigoler, vous croyez pas non plus que la révolution citoyenne c’est dans la joie et la bonne humeur ?! (je rêve…)

 

Laisser un commentaire